1. Accueil
  2.   Actualités
  3.   Vers un territoire durable bas carbone

Vers un territoire durable bas carbone

23/06/2014

Dans le cadre des appels à projets FEDER-FSE 2014-2020, le BEP a déposé plusieurs projets qui visent à faire de la région namuroise un territoire durable bas carbone.

Hall-relais et centre d'entreprises @lpha

Au sein du parc d'activité Ecolys®, dédié à l'éco-construction, le BEP envisage de construire un bâtiment passif comprenant un hall-relais de 700 m² et un centre d'entreprises de 580 m² et composé :

  • de bureaux ;
  • de salles de réunions et de formation ;
  • d'une salle d'exposition ;
  • d'une esplanade extérieure pour des évènements et des démonstrations ;
  • d'un espace d'accueil pour le parc Ecolys®.

Ce bâtiment passif sera un exemple en matière de performances environnementales et servira de véritable lieu de formation et de démonstration pour les entreprises et partenaires du secteur de l'éco-construction. 

Le budget estimé pour ce projet est de 3.000.000 €.

Palme Wallonie

Palme est une association française dont le BEP est membre depuis 2003 et qui vise au développement de parcs d'activité économique durables, qui s'inscrivent dans une perspective de réduction des consommations énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre.

Actuellement, le BEP est le seul acteur wallon partenaire de Palme, or il s'agit d'une réelle opportunité pour toute la Wallonie de bénéficier de cette expérience et de faire partie de ce réseau. Dès lors, Palme et le BEP souhaitent décliner cette philosophie aux spécificités wallonnes dans la conception, l'aménagement , la commercialisation et la gestion des parcs d'activités. Pour ce faire, plusieurs actions sont envisagées  :

  • La mise en place d'une plateforme d'échanges virtuelle ;
  • La rencontre des acteurs concernés via une "Université d'été des territoires d'activité bas carbone" ;
  • Du réseautage international.

Budget estimé : 1.430.000 €.

BEP Energie

Le BEP souhaite enfin mettre en œuvre avec les communes namuroises un plan d'action à long terme pour mobiliser les citoyens et les entreprises à agir dans la rénovation des bâtiments et l'exploitation collective des ressources énergétiques locales. Pour y parvenir, le BEP propose :

  • de dresser le bilan carbone des 38 communes namuroises ;
  • d'établir une carte des bilans d'émission ;
  • d'élaborer 38 plans d'action concrets.

Les communes ont en effet souvent besoin d'être guidées afin de mettre en place des actions adaptées à leurs moyens financiers, humains et techniques. Elles souhaitent aussi être accompagnées en matière d'animation territoriale  afin de pouvoir susciter l'implication et l'adhésion de tous les acteurs de la commune.

Pour le BEP, se positionner comme coordinateur territorial en la matière permet :

  • de garantir une cohésion territoriale ;
  • d'assurer une identité partagée ;
  • d'assurer une vision à long terme ;
  • de faire profiter les communes de son expertise en matière d'énergie (participation au projet Regain, mise en œuvre de plans d'action locaux énergie à Andenne et Fernelmont,...) ;
  • d'entretenir une relation de confiance et de proximité avec les pouvoirs locaux.

 

Budget estimé : 1.188.000 €.

Partenaires

Ce projet sera mené avec plusieurs partenaires : le pôle de compétitivité Greenwin, le cluster Cap 2020, l'association Palme, le pôle d'excellence Greenwal, le cluster éco-construction, l'asbl Ligne Bois.

Examen des projets par une task force

Une task force, composée d'universitaires et entrepreneurs, va désormais examiner ce portefeuille et rendra son avis au Gouvernement Wallon fin 2014-début 2015.

Contactez le BEP

 

Le BEP répond à toutes vos questions, remarques, commentaires. Contactez-nous !

 


Prendre contact