Gembloux : urbanisation du nouveau quartier de la Gare

Après la démolition des anciens bâtiments d’Eurofonderie, le développement du nouveau Quartier de la Gare à Gembloux vient d’atteindre une nouvelle étape avec la signature d’une convention d’assistance à maîtrise d’ouvrage entre la Ville de Gembloux et le BEP. Cet accompagnement est envisagé sur une année à l’issue de laquelle la première phase d’urbanisation sera définie.

un Quartier multifonctionnel 

Le projet urbain porte sur l’ensemble des terrains compris entre la Gare de Gembloux, la N4 et le quartier de la Sucrerie. Objectif : développer sur ce site un nouveau quartier de la ville de Gembloux. Bénéficiant d’une localisation idéale sur l’axe ferroviaire Bruxelles-Namur-Luxembourg, ce quartier sera multifonctionnel et doté de tous les services nécessaires au bien-être des habitants (école, commerces de proximité, espaces verts et de détente,…). Une attention particulière est portée à la conception d’un cadre de vie de grande qualité qui puisse attirer de nouveaux habitants dans un environnement urbain.

Construire une stratégie et l’opérationnaliser

Première étape du processus : la Ville va élaborer une stratégie urbaine et définir ses objectifs et attentes. Le BEP, afin d’accompagner au mieux la Ville de Gembloux, s’est adjoint l’expertise du bureau Alphaville, expert en programmation urbaine.  Objectif : établir une base à la négociation, solide et argumentée, pour faire émerger un projet urbain partagé par tous les acteurs, publics et privés.

Le nouveau partenariat entre la Ville de Gembloux et le BEP vise l’étape suivante : la définition précise des projets privés et publics et leur opérationnalisation. Le BEP accompagnera la Ville dans les discussions/négociations nécessaires avec les différents opérateurs présents sur le site. Ces discussions viseront à définir avec précision, dans un dialogue privilégiant la co-construction de projet, aussi bien les projets privés (programme immobilier, densité, architecture, fonctions,…) que les aménagements des espaces publics (profil des voiries, espaces verts, gestion des eaux…). L’objectif, partagé par tous les acteurs déjà rencontrés avec le Collège lors de l’étape précédente, est de développer un projet de très grande qualité sur le site.

Anticiper la croissance urbaine

Un des enjeux du projet est d’anticiper la forte croissance urbaine attendue. La réflexion dépasse largement le périmètre initial du projet d’aménagement puisqu’elle répond à des enjeux concernant la ville dans sa globalité, et pas uniquement le quartier concerné. 

Ce projet s’inscrit dans la démarche des « Nouveaux Quartiers Wallons » et en sera un des premiers exemples, notamment dans la volonté affichée par la Ville de tenir compte des tendances et des besoins essentiels au développement urbain de Gembloux à plus long terme.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.