Le projet Ville+Sambre+Ville entre dans sa phase concrète

Le BEP assiste la commune de Sambreville dans le développement de l’éco-quartier dénommé « Ville+Sambre+Ville », destiné à accueillir quelque 200 logements répartis dans des immeubles à appartements. Le site de 5ha est situé en face de l’administration communale de Sambreville, sur la rive gauche de la Sambre. Lors du conseil communal de mars, la Commune de Sambreville a mis en vente six parcelles. Il s’agit d’une première étape administrative concrète dans ce dossier. Les offres doivent être rendues pour le 21 mai.

Le BEP gère la vente des terrains

Les six terrains communaux doivent être impérativement vendus ensemble pour un montant minimal de 535.000€. Le choix entre les acquéreurs se fera uniquement sur base du prix. Cependant, le promoteur ayant acquis les terrains devra respecter des conditions d’aménagements urbanistiques et paysagers très précises.

En effet, la Ville a lancé des lignes directrices dès les prémices du projet il y a une dizaine d’années. Le BEP a donc défini les grandes options d’aménagement de ce nouveau quartier de plus de 200 logements, en collaboration avec le bureau d’architecture napolitain Duediquattro, qui a imaginé le projet Europan* du site en 2011, et avec le bureau d’études d’architecture paysagère Arpayge. Le but: offrir un cadre de vie de grande qualité pour les futurs résidents.

220 logements et un parc public

Trois ou quatre bâtiments seront organisés en forme de U avec l’ouverture tournée vers la Sambre. Les immeubles compteront de 1 à 7 étages, les plus élevés côté rue et les hauteurs se réduisant à mesure qu’on s’approche de la Sambre et du parc public qui sera aménagé en bordure de ceux-ci. Ce parc sera accessible à tous, avec une aire de détente, une plaine de jeux, du mobilier urbain (bancs, chaises longues, tables de pique-nique, poubelles,…). 

La Commune souhaite que la rivière devienne la colonne vertébrale de son développement (d’où le choix du nom Ville+Sambre+Ville) et souhaite offrir un accès à des logements de qualité, pour des jeunes notamment, éco-responsables et dans un cadre de vie amélioré.

Dimension verte et durable

La mobilité à l’intérieur de l’éco-quartier sera douce. Il sera relié à l’autre rive et au centre d’Auvelais par une passerelle cyclopiétonne. Certaines zones de jardin seront réservées exclusivement pour le développement de potagers en bordure desquels les eaux de pluie récoltées sur le toit des immeubles seront stockées dans des bassins d’infiltration. 

Le bureau d’études d’architecture paysagère Arpayge a dessiné l’univers végétal avec pour objectif de favoriser la biodiversité et de former des barrières végétales du côté du chemin de fer par exemple.

Plus d’infos sur le projet

 

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.