Cadastre des églises de La Bruyère

En mai 2018, la commune de La Bruyère a fait appel au BEP pour réaliser un cadastre des sept églises de son entité (Bovesse, Emines, Meux, Rhisnes, Saint-Denis, Villers-Lez-Heest et Warisoulx).

L'objectif de la commune était double : connaitre son patrimoine et avoir une vision claire des besoins, afin de réaliser des économies d’échelle sur les marchés de travaux lancés pour l’ensemble des églises de l’entité. 

Aspects analysés

L'accompagnement du BEP dans ce projet comprenait plusieurs volets :

  • Un reportage photos et vidéos par drone, permettant également de communiquer sur le patrimoine religieux du territoire ;
  • Un scannage des bâtiment en 3D ;
  • Une analyse de la stabilité, des techniques spéciales et de l'amiante.

Le BEP a également sollicité les services de prévention incendie afin de réaliser les différents rapports de prévention. 

L’ensemble des missions, réalisées par l’intermédiaire de sous-traitants spécialisés, a permis de rencontrer la demande première de connaitre le patrimoine religieux de la Commune.

Mise en place d'un plan d'actions

Au terme de ces analyses, le BEP, en tant que coordinateur, a établi des priorités d'action : urgent (ex: problèmes de stabilité), moyennement urgent (à effectuer dans l'année), à court terme (dans une période allant de un à cinq ans) ou à long terme (sur 10 à 15 ans). 

Par exemple, le BEP a émis des recommandations urgentes ou moyennement urgentes sur la rénovation de la couverture des clochers (technique spécifique) ou des toitures, sur les installations électriques obsolètes, sur les mises aux normes (électrique, chauffage, service pompier, amiante,...). Les recommandations à plus moyen ou long terme concernent des actions telles que la rénovation des châssis, des vitraux d'art, des abats-sons, des fissures non-dangereuses, le traitement des façades, la remise en peinture intérieure...

Une fois les éléments classés par priorité et types de travaux à effectuer, les budgets nécessaires ont pu être déterminés et des phases de travaux mutualisés sur le territoire seront envisagés selon la capacité budgétaire de la Commune.

Enfin, le BEP a préconisé la réalisation de nouvelles études pour les sept églises : étude générale des paratonnerres, inspection des citernes à mazout, contrôle périodique des chaufferies et des installations électriques, réflexions sur les options de chauffage, étude générale d'éclairage...

Une des premières phases du programme d’actions a eu lieu en juin 2020 avec la dépose du clocher de l’église Saint-Martin (Warisoulx).

UNE QUESTION, UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.