Equipements touristiques dans les Massifs forestiers wallons

Depuis 2008, la Wallonie s’est lancée dans une importante réflexion en matière de valorisation touristique de plusieurs massifs forestiers de son territoire. Tout en préservant le caractère naturel de ces forêts, l’objectif est d’en faire de véritables moteurs de l’économie touristique de notre Région.

Quatre massifs retenus

Quatre Massifs forestiers ont été retenus comme projets pilotes par la Wallonie :

  •  Le Massif de la Vallée de la Houille et de la Semois;
  •  Le Massif de la Forêt du Pays de Chimay;
  •  Le Grand Massif de la Forêt d’Anlier;
  •  Le Massif de la Grande Forêt de Saint-Hubert.

Rôle du BEP

Aujourd’hui, dans ce cadre, La Wallonie a demandé aux intercommunales de développement économique wallonnes, dont le BEP, de mener des études de faisabilité pour l’implantation d’équipements touristiques structurants dans chacun des Massifs. 

Le BEP est concerné par deux Massifs forestiers :

  • le Massif de la Vallée de la Semois et de la Houille qui compte 8 Communes  Florenville, Herbeumont, Bertrix, Bouillon, Paliseul, Vresse-sur-Semois, Gedinne et Bièvre;
  • le Massif de la Forêt du Pays de Chimay qui compte 8 Communes : Doische, Viroinval, Couvin, Chimay, Momignies, Sivry-Rance, Froidchapelle et Philippeville..

Objectif après études

Ce travail a débuté en janvier 2017 et devrait se terminer au plus tard à la fin de cette année.  Le Commissariat Général au Tourisme sera alors sollicité pour le financement de ces nouveaux équipements qui viendront dynamiser l’économie touristique de notre Province.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.