Accueil des réfugiés ukrainiens : les Communes namuroises se mobilisent

ukraine

Face à la guerre dramatique en Ukraine, l’Europe s’attend à une arrivée d’environ 7 millions de réfugiés, ce qui représenterait 80.000 réfugiés pour le territoire wallon*.

Sur la proposition du Ministre des Pouvoirs locaux et du Logement, Christophe Collignon, le Gouvernement wallon a octroyé un montant de 3.571.053€, aux structures supracommunales et aux Communes qui ne sont pour l’instant pas rattachées à une structure supracommunale, pour la mise en place coordonnée d’un accueil et d’un hébergement des ressortissants ukrainiens sur le territoire wallon.

Le BEP a coordonné, via ses trois animateurs territoriaux, l’accompagnement des Communes et du CPAS sur le territoire namurois.

Coordination sur le territoire namurois

L’accueil chez les citoyens est en effet le premier levier en Wallonie pour l’accueil des réfugiés avant d’activer, le cas échéant, des logements collectifs ou de réquisitionner et équiper des bâtiments publics.

Le rôle du BEP, via les 3 animateurs territoriaux, a consisté en un accompagnement des Communes et CPAS. Cette coordination s’est fait dans un timing serré vu l’urgence de la situation et son évolution rapide de semaine en semaine.

L’accompagnement portait sur :

  • L’organisation de plusieurs réunions d’information avec le Ministre, nécessitant la sensibilisation et la mobilisation des Bourgmestres et des Président.e.s de CPAS ;
  • La convocation d’une réunion extraordinaire des Conférences des Bourgmestres des 3 dynamiques territoriales portées par le BEP ;
  • La prise de contact avec d’autres dynamiques territoriales afin de collecter des bonnes idées d’action (supra)locales en faveur des ressortissants ukrainiens ;
  • Les réflexions évolutives en vue de l’affectation de la subvention de la Région et, par exemple, sur les modalités de calcul du montant octroyés aux réfugiés.

CPAS, infrastructures, transports…

Pour faire face à cet accueil, le Ministre des Pouvoirs Publics et du Logement, Christophe Collignon, a attribué aux Communes une subvention d’ 1€/habitant. La dynamique supracommunale est encouragée mais, dans le respect de l’autonomie communale, chaque Commune peut décider d’entreprendre seule les démarches et de disposer dès lors de la subvention.

Concrètement, cette subvention se traduira par l’octroi de moyens aux CPAS, la location d’infrastructures, l’organisation de transports entre la Commune et le centre d’enregistrement établi à Bordet ou toute autre dépense permettant d’assurer un accueil digne aux ressortissants ukrainiens fuyant la guerre.

A noter que l’aide sociale apportée par les Communes aux réfugiés ukrainiens s’aligne sur l’aide sociale apportée à tout citoyen, en s’appuyant notamment sur les CPAS et les associations au niveau local.

*estimation théorique qui devra se confronter à la réalité de la situation internationale.

la démarche supracommunalité du BEP

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.