Adoption du Périmètre de Remembrement Urbain du Quartier de la Gare à Gembloux

Le Conseil Communal de Gembloux a adopté ce 19 juin 2019 le Périmètre de Remembrement Urbain (PRU) du Quartier de la Gare à Gembloux. Objectif : développer un nouveau quartier d’une surface de 15 hectares à côté de la gare de Gembloux.

Première étape importante pour le nouveau quartier de la Gare

C’est au terme de quatre années d’étroite collaboration avec le BEP, désigné comme auteur de projet, que le Collège communal a présenté ce projet urbain d’envergure, idéalement localisé au pôle multimodal de la gare de Gembloux. Le projet a finalement été adopté à une large majorité. 

démarche innovante et exemplaire

La démarche d’élaboration de ce document d’urbanisme se voulait innovante et exemplaire en associant, dès sa conception, tous les acteurs concernés par le projet, tant publics que privés, et notamment la SNCB, la Direction des routes, le TEC et les acteurs locaux présents au sein du quartier. Le document de référence qui a servi de ligne de conduite dans l’élaboration de ce PRU est le référentiel Quartier Nouveau élaboré par le Ministre Di Antonio. Celui-ci est conçu comme un outil d’aide à la conception de nouveaux quartiers dans une démarche « innovante, exemplative, globale et intégrée de développement durable » . En concertation avec le Collège Communal et les opérateurs privés, une réflexion approfondie a été menée en matière de charge d’urbanisme afin que la Ville puisse se doter des infrastructures et des équipements publics nécessaires à l’accueil de cette nouvelle population.

un projet ambitieux pour gembloux

Envisagé pour se développer sur une quinzaine d’années, ce quartier abritera à terme un millier de nouveaux logements mais également des équipements communautaires dont une école, une crèche et des espaces pour la collectivité, un parking pour les navetteurs, des commerces et services de proximité ainsi que des bureaux. Durant l’élaboration de projet, une attention toute particulière a été portée à la conception des espaces publics, notamment aux espaces verts avec la valorisation d’un parc privé comme espace vert public d’1,5 hectare au cœur du projet.

la suite

Ce PRU sera soumis pour adoption provisoire au prochain Ministre de l’aménagement du territoire. Il s’en suivra les demandes d’avis à la Commission consultative de l’Aménagement du Territoire  et de la Mobilité (CCATM) et au pôle environnement ainsi qu’une consultation citoyenne au travers de l’enquête publique. Finalement, un nouvel arrêté ministériel devra être pris pour valider définitivement le PRU. Les premières demandes de permis sont attendues dans le courant de l’année 2020.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.