Enquête publique en cours pour le parc d'activité CARE-YS à Bouge

L’enquête publique est en cours pour la création du nouveau parc d’activité CARE-YS à Bouge. Cette enquête, d’une durée de 30 jours, a débuté par une réunion d’information du public organisée par la Ville de Namur.

30 jours d’enquête publique

Le projet de création du parc d’activité de Bouge, nommé CARE-YS, est entré dans une nouvelle phase importante de la procédure du Plan Communal d’Aménagement (PCA). En effet, l’enquête publique a débuté le 11 juin pour une durée de 30 jours, avec une réunion d’information du public organisée par la Ville de Namur.

Besoin d’une offre complémentaire d’espace d’activité

Le projet vise la création de 13 ha de zones d’activité économique mixte, soit une petite trentaine d’entreprises et environ 250 emplois attendus. Il s’inscrit à l’arrière des habitations de la chaussée de Louvain, entre la rue Hébar et le chemin de Boninne.

Ce projet, initié en 2014, a déjà fait l’objet de plusieurs passages au conseil communal de Namur et s’inscrit directement dans les options du Schéma de structure de Namur. Il a été soumis à une étude d’incidences sur l’environnement qui a, notamment, validé les besoins d’une offre complémentaire d’espace d’activité « semi-urbain« , attractive par sa localisation, son accessibilité par les transports en commun et les fonctions bâties à proximité (commerces, horeca, logements, services,…).

Ce « quartier » d’activité économique, aux abords de la ville de Namur, vise en outre à accueillir des entreprises actives dans le secteur de la santé, et plus précisément, des produits et services liés au vieillissement de la population.

Un projet structurant pour la Wallonie

Ce projet vient d’être retenu comme l’un des 34 projets structurants pour la Wallonie. Il bénéficiera dès lors de subsides du programme Sowafinal 3, qui soutient des projets qui œuvrent au redéploiement économique de la Wallonie. Il fait ainsi partie des 4 projets structurants retenus pour la Province de Namur, avec CIT-YS (Belgrade – Namur) et les extensions des parcs d’activité de Ciney-Hamois et de Mariembourg (Couvin).

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.