Extension du parc d'activité économique de Walcourt: à l'Est... ou à l'Ouest?

Nouvelle piste pour le projet d’extension du parc d’activité économique de Chastrès (Walcourt), à l’origine envisagée à l’Est du parc actuel vers le village de Pry. Le 15 mars 2021, le Conseil communal a en effet marqué son accord pour réaliser un complément d’étude examinant les avantages et inconvénients d’une extension alternative vers l’Ouest. Le rapport est attendu pour le printemps 2021.

EXTENSION DU PARC ACTUEL

Le projet d’extension du parc d’activité économique de Chastrès vise la création de 13,5 ha de zones d’activité économique mixte et industrielle, soit une trentaine d’entreprises et quelques 125 emplois attendus, venant s’ajouter aux 230 emplois pour 65 entreprises actuelles. Il s’inscrit dans la portion de territoire comprise entre la N978 et le parc actuel. L’accès à ces terrains sera assuré par les voiries existantes avec sécurisation sur la N978.

Il permettra de rencontrer les besoins de nouvelles surfaces destinées à l’activité économique compte tenu de la saturation du parc actuel et de la demande des entreprises supra-locales.

une nouvelle orientation du projet

Le projet d’extension du parc a débuté en 2012 par l’arrêté ministériel autorisant l’élaboration du Plan Communal d’Aménagement (devenu Schéma d’occupation locale au sens du CoDT). L’extension, envisagée à l’Est du parc actuel vers le village de Pry, a suivi la procédure jusqu’à l’enquête publique fin 2017.

Compte tenu d’une certaine réticence de la population à l’encontre du projet initial et de ses nombreux impacts, le Collège communal a souhaité que l’alternative à l’Ouest du parc actuel soit étudiée plus en profondeur, notamment par la réalisation d’un complément d’étude d’incidence comportant une analyse comparative de cette alternative et du projet initial à l’Est. Ce complément d’étude permettra une prise de décision cohérente de la part des autorités communales et régionales.

Le BEP en collaboration avec la Ville

Pour répondre aux attentes du Collège et en concertation étroite avec ses représentants, le BEP a réalisé plusieurs études :

  • une synthèse de la procédure mettant en évidence les points d’amélioration à prendre en considération dans l’élaboration de l’alternative Ouest ;
  • un plan d’aménagement couvrant le parc actuel et son extension à l’Ouest, précisant les aménagements paysagers à prévoir, la mobilité pour tous au sein du parc et le réaménagement de la rue des Berces ;
  • les options d’aménagement décrivant le projet en détail, notamment la gestion des eaux claires et usées ;
  • une analyse juridique afin de définir la procédure la plus adéquate pour étudier cette alternative.

La question des eaux est un élément important compte tenu des problèmes soulevés en aval du parc. Ce point a fait l’objet d’une attention particulière, en collaboration avec l’INASEP. Des analyses complémentaires sont en cours pour proposer à la ville une solution adéquate.

Cliquez sur les images pour les agrandir

PROCHAINES ÉTAPES

Le complément d’étude d’incidence ainsi que le projet intégrant les recommandations sera soumis par le Collège à l’avis du fonctionnaire délégué.

Si celui-ci est favorable, le projet sera modifié pour intégrer les remarques éventuelles et soumis au Conseil communal pour adoption provisoire.

Une nouvelle enquête publique sera ensuite organisée avant l’adoption définitive du projet amélioré par le Conseil communal.

In fine, un arrêté ministériel est attendu  pour le printemps 2022.

En parallèle de la procédure urbanistique, le BEP  mènera également un dossier de reconnaissance économique en vue d’obtenir les subsides nécessaires à la mise en œuvre de l’extension dont les travaux sont envisagés dès 2023.

Les premières entreprises pourraient s’implanter dans le parc d’activité début 2025.

Le parc de Chastrès en détails

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.