Namur au fil de l'eau : valoriser les bords de Meuse et de Sambre

La Province de Namur a mandaté le BEP en 2015 afin de réaliser une étude pour renforcer l’attractivité de la Sambre et de la Meuse. Objectif : imaginer des équipements touristiques en lien avec la voie d’eau et le RAVeL. Cette étude a été financée par le Centre d’Ingénierie Touristique de Wallonie.

Une étude pour baliser le projet

Via cette étude, le BEP a identifié, au sein des 10 communes namuroises bordées par la Sambre et la Meuse, 15 sites en bordure des cours d’eau pour y aménager des espaces de convivialité et de loisirs. Les objectifs de ces aménagements, les équipements à prévoir ainsi que le budget nécessaire pour leur concrétisation ont également été évalués.

Baptisé Namur au Fil de l’Eau, ce projet donne une réelle dimension intercommunale à la réflexion en matière d’aménagement de bords de Meuse et de Sambre, afin de créer une cohérence, notamment dans le choix des équipements, entre les différentes communes concernées.

L’étude, réalisée par un bureau sous-traitant et coordonnée par le BEP, a été menée en étroite collaboration avec la Province de Namur et les représentants des 10 communes concernées.

Des financements régionaux et locaux

Des financements pour réaliser les projets prévus sur les communes ont été obtenus d’une part en 2017 par le Ministre Prévot pour ce qui concerne les projets dans lesquels la Direction des routes (DGO1) et la Direction des voies hydrauliques (DGO2) sont directement impliqués. D’autre part, le Ministre Collin via le Commissariat Général au Tourisme subsidie les autres projets pour un montant de 2.793.414 €.

Les 15 projets retenus bénéficient d’un financement à 80% par la Wallonie, le solde étant partagé entre la Province et la Commune.

La concrétisation des aménagements sera assurée par le BEP par le biais de missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour les projets situés à :

  • Tamines et Auvelais,
  • Jemeppe,
  • Floreffe,
  • Namur – Quai des Joghiers
  • Profondeville,
  • Godinne
  • Andenne

La direction des routes (DGO1) et la direction des voies hydrauliques (DGO2) assurera la bonne réalisation des travaux pour les projets suivants :

  • Hastière-Lavaux
  • Yvoir
  • Dinant
  • Namur – Grognon
  • Waulsort
  • Andenne

Les premiers aménagements devraient être prêts dès 2020. L’ensemble du projet devrait être terminé en 2022.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.