Peau neuve pour les parcs d'activité économique plus anciens

Outre la création de nouveaux parcs d’activité économique, la Wallonie investit depuis 2007 dans la redynamisation de parcs d’activité plus anciens. Objectif : redynamiser les parcs qui ont plus de 20 ans en y intégrant de nouveaux équipements plus modernes.

Cela passe notamment au niveau des télécoms par l’installation de la fibre optique mutualisée, mais également par des travaux de réfection de voirie, avaloirs ou filets d’eau ainsi que des aménagements paysagers ou liés à la mobilité douce.

Ces projets de redynamisation sont lancés par BEP EXPANSION via des marchés d’étude pour la concrétisation des projets. Le BEP collabore avec les communes, qui prennent en charge la partie non-subsidiée des travaux, mais aussi avec le bureau d’études de l’INASEP.

Rochefort & Sombreffe En 2022

Renforcement de l’équipement en fibre optique,  rénovation de voirie,  aménagements mobilités et aménagements verts… Un beau programme d’aménagement s’annonce pour les parcs de Sombreffe et Rochefort!

Rochefort: telecom, voiries & aménagements verts

Pour Rochefort, le projet comprend :

  • l’amélioration des réseaux de communication: par la mise à disposition de tranchées pour la pose de fibre optique par les opérateurs Sofico et Proximus ;
  • la réfection de voiries: Rues de la Dolomie, du Quartz, du Petit-Granit, de Ciney – y compris la rénovation de filets d’eau et d’avaloirs, avec également le regarnissage gazon des accotements;
  • la mise en sens unique de la Rue Ciney, avec l’intégration d’aménagement verts dans le terre-plein en façade du parc.

C’est le bureau d’étude ARPAYGE qui a concrétisé l’étude et assurera le suivi du projet. C’est l’entreprise SOCOGETRA qui été désignée pour le chantier, qui débutera le 15 février 2022.

 

Sombreffe: réfléchir la mobilité

Pour Sombreffe, le bureau d’études de l’INASEP a  collaboré à l’étude du projet et assurera aussi le suivi du chantier. C’est l’entreprise WANTY qui a été désignée pour le chantier. La date de démarrage n’est pas encore connue mais le chantier devrait débuter fin mars, début avril.

Le projet comprend :

  • l’amélioration des réseaux de communication: par la mise à disposition de tranchées pour la pose de fibre optique par les opérateurs Sofico, Proximus et VOO ;
  • la réfection de voirie: rue Château de Fay et rue de la Basse-Sambre, la rénovation de filets d’eau et d’avaloirs.
  • une réflexion globale sur la mobilité dans le parc: intégration des aménagements favorisant la mobilité douce avec du marquage au sol et des éléments de sécurisation, ainsi que la réalisation d’un trottoir rue de la Basse-Sambre et la mise en place d’un plan de circulation à sens unique sur le parc ;
  • des aménagements verts, qui seront mis en place dans le terre-plein en façade du parc.

Une liste de projets à venir

Ces projets font suite à d’autres, notamment la rénovation de voiries du parc de Mornimont, finalisée en septembre 2021 avec l’entreprise EUROVIA. L’étude du projet avait également été réalisée par le BEP et le bureau d’études de l’INASEP. Le projet concernait principalement la rénovation des anciennes voiries, filets d’eau et avaloirs qui en avaient vraiment besoin.

Dès 2023, des chantiers de redynamisation sont prévus pour les parcs d’Achêne, Assesse et Mettet.

Retour sur le chantier de Mornimont

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.