Réaffectation du site de l'ancienne briqueterie de Wanlin

Le site de l’ancienne briqueterie de Wanlin, sur la commune de Houyet, est en cours de reconversion vers un projet permettant l’accueil d’entreprises artisanales et locales.

nouvelle jeunesse pour la briqueterie

Après plus de cent ans de fabrication de briques d’argile en terre cuite, le dernier four de la briqueterie s’est éteint en mai 2013. Après 8 ans, le site industriel, d’une superficie de 8Ha, a du potentiel mais est toujours considéré comme une zone d’extraction au plan de secteur : impossible de demander des permis de construire. La zone doit donc changer d’identité et devenir une zone d’activités mixtes afin de pouvoir accueillir des entreprises.

Des questions d’impact paysager se posent également. Un site Natura 2000 se trouve à proximité. Des zones et/ou des dispositifs tampons devront être prévus.

une enquête publique est en cours

Pour mener à bien ce projet, la Commune a confié au BEP une procédure urbanistique. Ce plan communal d’aménagement réalisé par le BEP et le bureau d’étude Impact a été adopté provisoirement par le Conseil communal de Houyet et fait actuellement l’objet d’une enquête publique afin de récolter les avis, réclamations et observations des citoyens.

Cette enquête publique de 30 jours se clôturera le 2 mars.

Une réunion d’information publique est fixée le 22 février 2021 à 19h00 à la salle du Conseil communal, rue Saint-Roch à Houyet. En raison du contexte sanitaire, le nombre de participants est limité par inscription préalable auprès de l’administration communale. Toutefois, une retransmission en visioconférence est également envisagée pour permettre à tout citoyen de participer en direct et de poser des questions.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.