Parc des Dames Blanches : bientôt un espace vert en plein cœur de ville

parc des dames blanches

Un site de 7.000m2 bientôt entièrement déminéralisé pour en faire un parc urbain : une première en Wallonie ! La coordination du projet de ce nouveau parc au centre de Namur a été confiée au BEP pour le compte de la Ville de Namur. La Ville vient de déposer sa demande de permis unique.

Bref historique

La Ville de Namur place la transition écologique au cœur de ses priorités. Parmi les moyens envisagés, on retrouve la verdurisation des espaces en cœur de ville. Le site occupé par la Haute Ecole Albert Jacquard, rue des Dames blanches, représente une opportunité exceptionnelle, de par sa taille et sa localisation.

C’est donc naturellement sur cet espace de 7.000 m² qu’un parc urbain, co-conçu avec les citoyens, verra le jour en lieu et place de bâtiments scolaires vétustes.

Le BEP a été épaulé d’une part par le bureau Alphaville et ASM Éditions pour la programmation du parc et pour l’animation des ateliers citoyens. La conception du parc a été confiée au bureau Impact.

L’aménagement du parc

La conception a été réfléchie pour en faire un espace convivial, polyvalent et sécurisé. 

Actuellement, dans le quartier, l’offre en espace vert public est très réduit. Les espaces verts existants (Jardin du Maïeur) sont surfréquentés. La végétation tant au niveau de la rue que du site est totalement inexistante. Aucun équipement ou mobilier urbain n’est présent actuellement sur la rue et sur le site. 

Le parc sera aménagé d’une grande pelouse et des dune composées de prairies fleuries. Une entrée spectaculaire, une promenade-belvédère, des vallonnements, des plans inclinés, des espaces libres,… sont imaginés. L’aménagement du Parc des Dames Blanches constituera une opportunité exceptionnelle de renforcer la biodiversité au centre de Namur.

Le parc mettra en œuvre des aménagements durables combinant notamment l’eau comme ressource, lieu de vie et de plaisir. L’eau est déclinée sous différentes apparences : zone humide, fontaine à boire, jets d’eau.

©Impact

La participation citoyenne comme clé de voûte du projet

Dans le cadre de la programmation du futur parc, la Ville a souhaité que les habitantes et habitants soient impliqués activement dans la réflexion, et qu’ils dessinent avec les bureaux d’études missionnés, les éléments fondamentaux du futur espace public. Un panel objectif, paritaire et inclusif pour suivre la démarche et la coconstruire a été mis sur pied.

Quatre ateliers citoyens ont été organisés depuis 2019. Ils ont permis d’avancer sur le dessin du futur parc jusqu’à l’obtention d’un schéma faisant consensus. Des jeunes et des enfants ont également été sollicités à travers un atelier créatif orchestré par des enseignantes et enseignants volontaires de deux écoles primaires proches du site : l’Institut Saint-Louis et l’école communale de la Court’Echelle. Les élèves ont alors dessiné leur futur parc idéal, ce qui a permis de recueillir la perception et les envies des enfants autour de ce projet.

Et pour la suite ?

Le permis unique pour le désamiantage de bâtiments, la démolition d’anciens bâtiments, l’assainissement des sols, le nivellement et la création d’un parc public d’agrément devrait être délivré avant la fin 2022 (novembre probablement).

La phase de déconstruction sélective ainsi que la dépollution des sols devraient démarrer durant le premier semestre 2023, pour une durée estimée de 6 mois. Le chantier de réaménagement pourrait dès lors suivre et démarrer à la fin du second semestre 2023 pour se poursuivre et s’achever en 2024, pour une durée estimée à un an de travaux.

Par ailleurs, un appel à idées sera prochainement lancé par la Ville pour trouver le nom définitif de ce futur parc urbain.

Les prémisses du projet

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.