Un parc urbain au coeur de Namur

La Ville de Namur vient d’acquérir le site de la Haute Ecole Albert Jacquard à la Fédération Wallonie Bruxelles. Cette acquisition marque un pas en avant dans la réalisation du « parc des Dames Blanches », un parc urbain au cœur du centre-ville dont la conception a été coordonnée par le BEP.

une coordination par le BEP

A la demande de la Ville de Namur, le BEP s’est chargé de la réalisation du plan d’aménagement d’un parc public sur le site de l’ancienne école Espena (devenue « Haute École Albert Jacquard, département pédagogique »), au cœur de Namur, à l’arrière de l’Hôtel de Ville.

Ce parc sera en connexion avec le Jardin du maïeur, le Chemin des Ecoliers et la rue des Dames blanches. Le projet rime avec quiétude et convivialité : on y trouvera entre-autres un verger, un lieu de rencontre abrité, une plaine de jeux, un bassin na­turel, une passerelle en bois, une fontaine sèche, une prairie fleu­rie, une grande pelouse,…

Le BEP est accompagné dans sa mission par le bureau Alphaville et ASM pour la programmation d’aménagement du parc et la participation citoyenne, par le bureau Impact pour la conception du plan d’aménagement du parc, et par le bureau SBS pour la pollution du sol.

un projet basé sur la Participation citoyenne

Le plan d’aménagement du parc a été réalisé dans un processus de co-conception avec les citoyens. Ainsi, après constitution d’un panel citoyens (étudiants, riverains, commerçants,…), trois ateliers citoyens ont été organisés afin de définir les futurs usages du parc et de concevoir l’aménagement de celui-ci.

Ensemble, ils ont réfléchi à créer un parc à haute valeur bio­logique. Etant donné que le but est de ren­forcer la végétation en ville, des arbres à hautes tiges seront plan­tés permettant l’accueil des oi­seaux nicheurs. Des essences indi­gènes rares seront plantées pour les haies et les arbustes. Des mon­ticules sablonneux protégés du piétinement pour attirer les abeilles seront aussi réalisés.

Prochaines étapes

Le BEP a coordonné les études de pollution de sol menées sur le site. Le travail se poursuit avec la réalisation de la demande de permis unique intégrant l’aménagement du parc en lien avec les analyses de pollution de sol.

Après la démolition des bâtiments vétustes compo­sés d’amiante, l’assainissement du site et la réalisation des plantations et des aménagements, les habi­tants et les visiteurs pourront pro­fiter d’un parc urbain de 7.000 m2. 

Une fin des travaux est espérée pour fin 2023 ou début 2024.

Toutes les actus de la Commune de Namur

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.