Parcs d’activité : une valorisation durable pour les espaces verts

Des espaces non utilisables pour l’activité économique

Par espaces verts, on entend les espaces non utilisables pour l’activité économique tels que les espaces périphériques des parcs d’activité permettant l’intégration paysagère des infrastructures économiques, les abords des entreprises non exploités mais aussi tout autre terrain végétalisé non destiné à l’activité des entreprises.

Biodiversité, convivialité, circuits courts

Attentif au développement durable, le BEP a imaginé plusieurs valorisations pour ces espaces :

  • Fonction écologique : par le développement de la biodiversité. Le BEP conçoit les espaces paysagers en leur donnant une dimension écologique que ce soit par un choix de plantes adaptées ou par l’implantation d’éléments pouvant servir de refuge pour la faune locale, …
  • Fonction sociale : par la mise en œuvre de lieux de convivialité (tables de picnic, bancs, …), de promenade, au sein même du parc d’activité, qui en font aussi des lieux de vie, et pas uniquement des lieux de travail.
  • Fonction en lien avec l’alimentation durable : dans un souci de développement de l’économie locale, le BEP mène pour le moment une réflexion sur une orientation de ces espaces résiduels vers une production végétale exploitable en circuits courts, à destination des producteurs locaux ou utilisant des pratiques d’agriculture urbaine.

De manière générale, le BEP possède en tout 938 ha de PAE dont 4,5% (soit 45 ha) peuvent être destinés à d’autres fonctions que l’accueil d’entreprises. 

Vergers, fauche, élevage, bois de chauffage

Le BEP souhaite réfléchir aux usages à donner à ces espaces résiduels. Peut-on par exemple les transformer en vergers, en lieux de culture de petits fruitiers, les destiner à la fauche, à l’élevage? Y a-t-il des producteurs ou des coopératives qui pourraient en assurer la gestion ? Peut-on les planter pour une consommation énergétique ? du bois de chauffage ? Comment peut-on développer un projet d’agriculture urbaine sur des morceaux de parcelles non exploitées aux abords directs des entreprises ? Peut-on exploiter les toitures  des entreprises ? peut-on y placer des serres ? des jardins ?

Le BEP a déjà ébauché ou concrétisé certaines propositions : des ruches seront prochainement installées à Crealys®, la plantation de vergers est envisagée à Ecolys®, et la mise en place de haies à petits fruits sera réalisée sur le parc d’activité économique de la Houssaie,…

La porte est ouverte pour la mise en place d’autres projets durables et nous avons besoin de vos idées, vos avis et vos expériences pour les initier.
Pour participer, rendez-vous sur www.g1idee.be, la plateforme collaborative du BEP, créez-vous un compte ou connectez-vous et réagissez sur http://www.g1idee.be/projets/parcs-dactivite-une-valorisation-durable-pour-les-espaces-verts.  

Une plateforme collaborative

G1idee.be est la plateforme collaborative du BEP. Via cet outil, le BEP souhaite interagir avec les acteurs du territoire namurois (élus, entreprises, citoyens, associations, …) sur des projets ou des réflexions liés aux métiers du BEP. L’objectif est de faire évoluer ses services, de mettre sur pied de nouvelles actions et de nouveaux projets, d’identifier de nouvelles opportunités et ce, grâce aux idées et propositions faites par les internautes via cette plateforme.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.