Première étape franchie pour la création du parc d'activité économique de Doische

Le conseil communal de Doische s’est réuni le jeudi 7 mai dans le cadre du projet visant à inscrire une nouvelle zone d’activité économique sur les terrains situés à l’angle des Nationales 99 (Rue Martin Sandron) et 40 (Route de Philippeville). Cette première étape portait sur la validation du « dossier de base » justifiant des besoins locaux et motivant le projet. Les premières entreprises pourraient s’y implanter dès 2024.

OBJECTIFS DU PROJET

Le projet communal vise à maintenir les entreprises existantes et à renforcer le tissu économique de la commune, plus particulièrement en agissant comme levier pour répondre aux préoccupations locales (taux d’activité et d’emploi peu élevés, revenu moyen par habitant faible, augmentation du nombre de jeunes actifs…). Il vise à encourager l’ancrage local des entreprises leur permettant de développer leurs activités sur des terrains adaptés et favoriser la création et/ou la consolidation d’emplois.

un parc d’activité qui s’annonce déjà très convoité

Cette zone d’activité économique permettra à des artisans ou à des PME de débuter ou de centraliser leurs activités. Une dizaine d’entreprises locales ont déjà fait part de leur intérêt de s’y implanter, plus principalement des entreprises localisées au sein des villages mais qui éprouvent certaines difficultés à développer leurs activités : manque de place ou d’accessibilité, problèmes de compatibilité de voisinage (bruit, stockage extérieur, stationnement…).
Les secteurs agricole, horticole et sylvicole, très présents sur la commune, sont également en demande d’espace pour la vente ou location de matériel mais aussi pour des ateliers d’entretien et de réparation de matériel.
La commune y voit également la création d’un petit pôle de services et de distribution, assez central au sein du territoire communal et à proximité du centre de Doische et du RAVeL. Il est question notamment d’un atelier rural pour y centraliser les productions locales.

LE RôLE DU BEP

Ce projet est porté par la commune de Doische dans le cadre de son Programme de développement rural (PCDR) adopté en 2018. Le Collège communal a sollicité le BEP pour l’accompagner dans cette procédure, notamment dans la rédaction des documents nécessaires à la concrétisation du projet et l’accompagnement du processus.

PROCHAINES éTAPES

L’étape suivante porte sur l’organisation de la réunion d’information publique qui devrait être organisée début juin.
Objectif : informer la population du projet communal, exposer les motivations et enjeux du projet et récolter les premières réactions citoyennes. Celles-ci feront l’objet d’un rapport qui sera transmis à la Région wallonne avec l’ensemble du dossier pour son instruction officielle. La réponse de la Wallonie est attendue pour fin 2020.

 

Reportage sur Canal C

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.