IMAGINE, ou comment lier maraichage urbain, réinsertion sociale et gestion foncière

Depuis janvier 2019, le BEP est engagé en tant que chef de file dans un projet Interreg Europe du Nord-Ouest intitulé "IMAGINE". Il vise à lutter contre le chômage des jeunes en leur fournissant des perspectives d’emploi durable dans le secteur du maraichage.

Ces dernières années, les secteurs du maraichage, de l’agriculture urbaine et des circuits courts alimentaires sont en forte croissance et nécessitent beaucoup de main d’œuvre peu qualifiée. Pourtant, seulement 20% des jeunes ayant suivi une formation en maraichage obtiennent un emploi dans ces domaines. La cause ? Ils sont confrontés à des obstacles qui les empêchent de développer pleinement leur potentiel: manque d’accès aux terres et faible autonomisation, par exemple.

Lier réinsertion sociale et maraichage urbain

Les collectivités locales peuvent contribuer à résorber ces pénuries d'emploi: elles peuvent faciliter l’accès à leurs hectares de terres dormantes pour des initiatives de maraichage favorisant l’insertion professionnelle des jeunes. 

Le but du projet IMAGINE est de soutenir le développement, le test et la mise en oeuvre de différents modèles innovants d’incubation sociale (accès aux terres et accompagnement) pour les jeunes dans le secteur du maraichage périurbain en Europe du Nord-Ouest.

Le BEP coordonne la mise au point de l’initiative-pilote en région namuroise, structurée autour d'un partenariat local avec la coopérative Paysans-Artisans, le FOREM, la Mission wallonne des secteurs verts et le CPAS de Namur.

Mieux utiliser les terres dormantes

À terme, le développement de ces modèles permettra au BEP d'utiliser efficacement les terres dormantes ou inutilisables à l'heure actuelle de ses zones d’activités économiques. Elles pourraient dès lors devenir des incubateurs de plein air dans une logique de création d’emploi et d’innovation sociale.

C’est également une opportunité de tester ce modèle sur des terres dormantes d’autorités locales pour acquérir de l’expertise et pouvoir accompagner les communes intéressées dans la mise en place de ce schéma.

 

Budget :

  • Budget total : € 3.56 millions

  • Fonds européen : € 2.18 millions

Partenaires du projet :

 

Pour plus d'informations sur le projet

 

Avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional et de la Région wallonne

UNE QUESTION, UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.